1-flickr

Escale à Marseille

4 Jours / 3 Nuits

Balcon sur la méditerranée,

2 600 ans d’histoire, 57 kilomètres de côtes, 21 plages, des îles, des calanques, des traditions jalousement conservées.

C’est ce que nous vous proposons de partager.

JOUR 1 : BIENVENUE A MARSEILLE

Accueil du groupe par notre chauffeur tourisme.

Fondée par les Grecs en 600 avant Jésus-Christ,  Marseille est la plus ancienne ville de France.

La légende raconte que Protis et Simos, venant de Phocée cherchaient des terres pour créer une cité. Ils sont arrivés en bateau à la calanque du Lacydon, l’actuel Vieux Port. En arrivant ils espéraient trouver le roi Nannus pour lui donner leurs amitiés et lui demander une terre. Les deux phocéens sont arrivés le jour des noces de Gyptis, la fille de Nannus. La tradition voulait que lors du banquet, Gyptis offre de l’eau à l’homme qu’elle allait choisir pour mari … elle choisit Protis. En cadeau de noce Nannus offrit une terre à Protis et de là est née Massalia.

2-omtcm
4-pixabay

Rendez-vous avec le guide. Départ pour le tour panoramique de la ville pour la découverte des  monuments et des lieux emblématiques de la Cité Phocéenne : le Vieux Port, Notre Dame de la Garde, les Forts Saint Jean et Saint Nicolas, le stade Vélodrome, la corniche Kennedy avec son magnifique panorama sur les îles du Frioul avec le Château d’If… Le Tour panoramique se terminera à Notre Dame de la Garde.

« La Bonne Mère », comme la surnomment les Marseillais, est située sur le point culminant de la ville à 157 mètres de hauteur. Son parvis offre une vue imprenable sur la Cité Phocéenne et ses proches alentours.

Temps libre pour la découverte des lieux.

Déjeuner au restaurant en cours de visite.

En fin de journée installation à votre hôtel 3*** dans Marseille. Dîner et logement.

6-flickr

JOUR 2 : CHATEAU D’IF ET VILLAGE PORT FRIOUL

8-flickr

Petit déjeuner puis départ en direction du Vieux Port. Embarquement à bord de la navette maritime en direction du Château d’If.

Forteresse puis prison d’état, le Château d’If est surtout un mythe mondialement connu grâce à  Edmond Dantés  le héros du roman « Le comte de Monte-Cristo » d’Alexandre Dumas.

Visite guidée du château.

Puis reprise du bateau pour la continuation de la navigation en direction de Village Port-Frioul.

Déjeuner au restaurant.

Temps libre pour découvrir les paysages préservés et sauvages de l’archipel et pour profiter des criques et des plages.

En fin de journée retour en navette maritime au Vieux Port.

Retour à l’hôtel. Dîner et logement.

JOUR 3 : MARCEL PAGNOL – LA CITE DU CINEMA AU CHATEAU LA BUZINE

Petit déjeuner puis départ pour la découverte du Château de la Buzine, devenu en 1993 la « Maison des cinématographies de la Méditerranée ».

Marcel Pagnol reconnaît dans la Buzine le château de sa mère qu’il avait décrit dans son roman éponyme. Il l’achète avec son domaine en 1941 et pense plus tard en faire une cité du cinéma. Gaston Castel, architecte et ami de l’auteur, conçoit les plans de ce qui pourrait être un vaste complexe cinématographique. Mais en 1942, le château est réquisitionné sous l’occupation allemande, il accueillera successivement, une infirmerie militaire, une compagnie de soldats, l’armée… La demeure est devenue inhabitable. Marcel Pagnol vend en 1973 le domaine et ses quarante hectares.

12-dl
14-dl

Un lotissement est réalisé sur le « Parc des 7 collines » et lorsque le promoteur se retire en 1986, il ne reste de l’édifice qu’une ruine sans toit ni charpente qui se détériore rapidement.

En 1991, une association se crée pour sauver ce qu’il reste du château abandonné. Quatre ans plus tard, le château devient officiellement propriété de la ville. En 1996, il est inscrit à l’inventaire des monuments historiques.

Accueil par le guide. Le guide relatera l’histoire de ce splendide édifice ainsi que la vie de l’enfant du pays : l’histoire du petit Marcel dans les collines durant ses vacances à la Treille.

En libre accès, découverte de la cité du cinéma et de la médiathèque.

Ce parcours scénographique invite à un voyage dans le temps depuis l’origine du 7ème art jusqu’au triomphe du numérique. On avance au fil des évolutions techniques, des différents genres de film, des auteurs et des acteurs, dans différentes ambiances sonores et visuelles.

A la fin de la visite, petit moment de détente dans le magnifique parc du château.

Retour dans le centre de Marseille. Déjeuner libre.

Temps libre dans la Cité Phocéenne pour la découverte personnelle.

Retour à l’hôtel. Dîner et logement.

JOUR 4 : MUCEM

Petit déjeuner puis départ en direction du Fort Saint Jean, situé à l’entrée du Vieux Port de Marseille, face au Palais du Pharo.

Pendant les Croisades, il était le point de départ des Hospitaliers de Saint Jean pour rejoindre la Terre Sainte. Le Roi René fera édifier la grande tour carrée. Son but était alors de renforcer la protection du fort.

En 1664, des armateurs marseillais construisent la grande tour ronde, très visible dès le premier regard. Appelée aussi Tour du Fanal, elle était utilisée pour observer les va-et-vient des navires de commerce.

Pendant la Révolution française, le Fort servira de prison.

En 1964 le Fort Saint-Jean a été classé Monument historique. Après avoir abrité le Département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines, le Fort Saint-Jean accueille depuis 2013  le musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée : le Mucem.

Accueil par le guide. Découverte du site extérieur en première partie de la visite.

La perspective offerte sur le port et la rade de Marseille, ainsi que sur la passerelle est un véritable enchantement.

 

Entrée au Mucem pour la  visite guidée de l’exposition permanente.

En fin de visite temps libre pour la découverte personnelle.

A 12h30 départ en direction des « Terrasses du Port« .

Le complexe « Les Terrasses du Port » est un centre commercial parmi les plus récents de Marseille.

Il regroupe plus de 160 boutiques et plus d’une vingtaine de restaurants et cafés. Les restaurants situés à l’étage bénéficient pour la plupart de la vue sur la mer.

Ce centre commercial possède une magnifique terrasse face à la mer. Des petites chaises inclinées invitent les visiteurs à un moment de détente.

Déjeuner libre.

Temps libre jusqu’à votre départ.

L’ordre du programme pourra être inversé tout en respectant les visites mentionnées.

Le programme ci-dessus est modifiable et adaptable selon vos souhaits.

Nouveau devis sur simple demande.

Les programmes du jour d’arrivée ainsi que celui du jour du départ seront adaptés en fonction des jours, lieux et horaires d’arrivée et de départ du groupe et donnera lieu à un nouveau devis.

Nous pouvons nous charger de l’organisation du transport depuis votre région ainsi que des transferts aller retour depuis votre lieu d’arrivée jusqu’au lieu de votre séjour.

TARIFS 2021

A PARTIR DE

BASE 50 PAYANTS DONT 1 GRATUITE 386€

BASE 40 PAYANTS DONT 1 GRATUITE 409€

Ce prix comprend :

  • L’accueil du groupe par notre chauffeur tourisme
  • Le transport en autocar de grand tourisme durant tout le séjour
  • L’hébergement en hôtel 3*** dans Marseille proche commerces, restaurants et transports en commun, base chambre double.
  • La demi-pension à l’hôtel du dîner du jour 1 au petit déjeuner du jour 4
  • Le déjeuner du jour 1
  • Le déjeuner du jour 2
  • Les boissons aux repas (1/4 de vin et café)
  • Le tour panoramique guidé
  • La visite libre de Notre Dame de la Garde
  • La navette Vieux Port / Château If / Frioul / Vieux Port
  • La visite guidée du château d’If
  • La visite guidée du Château de la Buzine
  • La visite guidée du site extérieur du Mucem
  • La visite guidée de l’exposition permanente du Mucem
  • Gratuité hors éventuelles prestations en supplément (valeur 386 € ou 409 €)

Ce prix ne comprend pas :

  • Le transport depuis votre région
  • Les transferts aller et retour en autocar jusqu’au lieu de votre programme
  • Le supplément chambre individuelle
  • Les déjeuners sauf jours 1et 2
  • La taxe de séjour
  • L’assurance annulation
  • Toute prestation non mentionnée au programme
  • Sous réserve de disponibilité à l’inscription

VOUS SOUHAITEZ MODIFIER LE PROGRAMME OU PROLONGER VOTRE SÉJOUR ?

VOICI QUELQUES SUGGESTIONS DE VISITES ET DE DÉCOUVERTES :

EXCURSIONS À LA JOURNEE

24-pixabay
Découverte des calanques

Le massif des Calanques est une merveille de la nature nichée entre Marseille et Cassis. Ce paysage exceptionnel et unique est un incontournable à Marseille. En effet, entre plages de galets et de sable fin, petites criques et eau turquoise, le Parc National des Calanques est un espace privilégié. Les mythiques calanques font partie intégrante du patrimoine phocéen, et occupent une place importante dans la vie des marseillais. Le territoire de Marseille comporte 25 des 26 calanques sur 25 kilomètres de côtes, la dernière étant à Cassis.

Voguer à bord d’un voilier d’exception

Journée croisière dans le parc de calanques.

Au programme : voile, découverte, baignade et bain de soleil.

Possibilité d’organiser un repas froid à bord sous forme de panier repas.

25-flickr
La Côte Bleue

La Côte Bleue tire son nom de la couleur de ses eaux cristallines qui varient du turquoise au bleu profond.

Moins connue que les calanques de Marseille, cette partie du littoral n’a pourtant rien à leur envier.

Située entre le Parc National des Calanques et le Parc Régional de Camargue, la Côte Bleue offre 22 km de côtes. Ses paysages sont différents de ceux des calanques de Marseille. Ici la terre offre des camaïeux de beiges et marron allant jusqu’au rouille. Le vert y est plus présent car la pinède y est beaucoup plus dense. Côté baignade, il y en a pour tous les goûts : des très belles plages de sable fin de la Couronne et de Sainte Croix à la petite calanque de Fernandel à Carry-le-Rouet située en contre bas de l’ancienne propriété de l’artiste.

Cassis

Cette station balnéaire nichée au pied du Cap Canaille, la plus haute falaise maritime d’Europe, est pittoresque. Son majestueux château domine le petit port de pêche aux quais et ruelles bordées de cafés, de restaurants et de boutiques. Cassis c’est aussi de magnifiques calanques qui longent majestueusement la mer jusqu’à Marseille.

Programme de la journée : Balade en mer pour la visite des calanques. Temps libre et déjeuner libre pour profiter de la station balnéaire. Découverte de « La route des Crêtes » en autocar. Cette route touristique longe le Cap Canaille et relie Cassis à la Ciotat. Elle culmine à 394 mètres et offre un sublime panorama sur la mer.

Aix en Provence

Riche et prospère grâce à ses riches marchands et notables, Aix en Provence était au XVème siècle la capitale de la Provence.

Les grands noms de la littérature ou de la peinture ont été inspirés par le charme de la ville : Mistral, Zola, Stendhal, Cézanne.

Ville universitaire mais avant tout ville d’Art et d’histoire, Aix en Provence possède un riche patrimoine architectural restauré et entretenu.

Programme de la journée : Visite guidée d’Aix en Provence « Sur les Pas de Cézanne » au fil des rues et des paysages qui ont marqué son regard et son oeuvre ».

Temps libre et déjeuner libre pour profiter du vieux Aix.

Dans l’après-midi départ en autocar pour la visite des carrières de Bibémus et de l’atelier Cézanne.

Les Carrières Bibémus sont situées sur la route de Vauvenargues. A l’époque du peintre elles sont à l’abandon. Le peintre y loue un petit cabanon où il peut mettre ses toiles à l’abri et même y coucher au besoin. Il y peindra 11 huiles et 16 aquarelles. Outre le point de vue sur la Sainte victoire et la nature, présentes dans les toiles du peintre, le site comprend des formes géométriques dont Cézanne a tiré des œuvres très célèbres qui annoncent le cubisme et dont la renommée est mondiale.

L’atelier de Cézanne est une bastide provençale perchée au sommet d’une colline. Cézanne s’y installe en 1902. Il travaillera tous les jours durant les quatre dernières années de sa vie. L’atelier est un véritable lieu de mémoire. Il permet de découvrir les objets familiers du peintre et ses préférences artistiques.

Salon de Provence – La Savonnerie Marius Fabre

Plus de 120 ans d’histoire, 4 générations familiales, des chaudrons intacts et encore en fonction… La savonnerie Marius Fabre, toujours en activité, fabrique du véritable savon de Marseille et du savon noir à l’huile d’olive selon les méthodes ancestrales transmises par son fondateur Marius Fabre. Les ateliers de fabrication se visitent, tout comme le Musée du savon de Marseille, situé en plein cœur de la savonnerie et retraçant l’histoire du savon de Marseille.

EXCURSIONS À LA DEMI-JOURNEE

Voguer à bord d’un voilier d’exception

Soirée croisière.

Balade en mer au coucher du soleil.

Possibilité d’organiser un apéritif à bord.

Croisière dîner au coucher du soleil sur un catamaran avec animation dansante.

Admirez les nuances du ciel passant de l’orangé au rouge flamboyant jusqu’au violet profond tout en sirotant un verre de rosé sur le pont d’un catamaran.

A la tombée du soleil, le capitaine jettera l’ancre dans une des magnifiques criques de l’archipel du Frioul, cadre idéal pour un dîner dans l’air rafraîchissant du soir. Puis le DJ vous attirera sur la piste de danse.

Menu : brochette à la plancha, salades composées végétariennes, fromage, pâtisserie ¼ de vin, eau et café.

Musée d’histoire de Marseille

Entièrement rénové, le musée d’Histoire de Marseille s’étend sur plus de 15 500 m2, ce qui en fait l’un des plus grands musées d’histoire d’Europe. Le parcours muséographique couvre 2 600 ans d’histoire et s’appuie sur deux axes forts : « Marseille la plus ancienne ville de France » et « Marseille ville maritime et portuaire ». Sa façade en verre offre une vue exceptionnelle sur le Port Antique et sur le Jardin des Vestiges.

La visite pourra être complétée par le Musée des docks romains. La vocation même de la ville comme port de transit s’y révèle grâce aux témoignages des objets présentés, fruits des recherches archéologiques sous-marines : amphores, éléments d’accastillage, objets de la vie quotidienne…

42-licence-musee-histoire-de-marseille
43-licence-my-provence
Musée du terroir Marseillais

Le Musée du Terroir Marseillais, fondé en 1928, est le deuxième musée d’ethnographie des Bouches du Rhône après le Museon Arlaten créé par Frédéric Mistral en 1899 à Arles. C’est dans la continuité de l’œuvre de Mistral que son fondateur, Jean-Baptiste Julien-Pignol, a voulu le situer. Installé dans un bâtiment construit spécialement dans ce but, il expose dans 9 salles de très riches collections de meubles, costumes, objets d’usage domestique, outils, instruments de musique, crèches et santons…

Le Musée retrace les modes de vie provençaux des XVIIIème et XIXème siècles, s’intéressant aussi bien au petit monde paysan qu’à la bourgeoisie. On y retrouve de très belles mises en scène : une cuisine provençale à Noël avec sa table et les 13 desserts, une chambre bourgeoise…

Palais Longchamp

Avec son magnifique parc, ses splendides sculptures, ce monument historique construit pour amener l’eau dans la ville, est une véritable prouesse et splendeur architecturale.

En 1835, une épidémie de choléra frappa la Cité Phocéenne en raison du manque d’eau. C’est après ce drame, que l’ingénieur des Ponts et Chaussées Franz Mayor de Montricher réalisa un projet datant du XVIème siècle. Il s’agissait de creuser un canal de 85 kilomètres, destiné à amener l’eau de la Durance jusqu’à Marseille.

Après 10 ans de travaux, 18 aqueducs verront le jour pour transporter l’eau potable. L’architecte Henry Espérandieu, connu pour avoir conçu la Basilique Notre-Dame de la Garde, met en scène l’arrivée de l’eau sur le plateau Longchamp composant un splendide et monumental ensemble architectural.

Parc Borely

Le parc Borély est un lieu de détente très prisé par les Marseillais.

Il s’étend sur une superficie de 17 hectares et jouxte l’hippodrome Marseille Borély. Il est ponctué de sculptures et de jardins de styles différents : jardin traditionnel chinois, roseraie, jardin botanique…
On y trouve aussi une parcelle de  »jardin anglais », qui se distingue par des formes sinueuses. À côté, un jardin  »à la française » fait le contraste.

Cet espace est également un lieu de culture. En 2008, un musée des arts décoratifs a été créé dans le château de Borély. Il expose la culture provençale des XVIII et XIXème siècles, à travers différents objets de la vie quotidienne ou décoratifs : tapisseries, meubles, porcelaine…

Petit train touristique

Deux belles balades vous sont proposées au départ du Vieux-Port.

Circuit 1 : Notre Dame de la Garde en passant par la Corniche, en bord de mer, pour contempler en toile de fond le Château d’If et les îles du Frioul.

Circuit 2 : Vieux Marseille et les Terrasses du Port, qui vous transportera jusqu’au célèbre quartier du Panier.

49-omtcm
Marseille by night

Une balade au cœur de la ville pour découvrir ses plus beaux monuments et sites de nuit.

53-dl
Déjeuner gastronomique pour la découverte des incontournables de la gastronomie Marseillaise

La soupe de poissons. La particularité de la soupe de poissons de Marseille, ce sont les poissons de roche qui donnent un goût incomparable à la soupe. La soupe de poissons de roche en est la base de la Bouillabaisse.

La bouillabaisse est un plat emblématique de Marseille que vous devez goûter lors de votre séjour dans la Cité Phocéenne.

A l’origine il s’agissait d’un plat de pêcheurs qui, en triant le poisson destiné à la vente, mettaient de côté certaines pièces qu’ils préparaient pour eux et leur famille.

C’est donc un plat simple et familial qui, au fil des ans, a été perfectionné et qui peut comporter maintenant quelques crustacés. Pourquoi cette appellation ? Tout simplement parce que lorsque le bouillon bout on doit baisser le feu afin que les poissons cuisent “ quand ça bout, on abaisse”.

Cette préparation est servie dans 2 plats différents : le poisson d’un côté, le bouillon de l’autre.

Selon le goût du convive, les deux peuvent être mélangés dans une même assiette. Mais une règle demeure fondamentale, c’est le découpage du poisson devant les convives.  On servira également les sauces, rouille ou aïoli et des croûtons frottés à l’ail.

Les pieds paquets Cette recette tripière est un incontournable de la région. Elle se présente sous la forme de ballots de tripes et de pieds de mouton. Cette recette est née dans le quartier de la Pomme à Marseille, en 1880, grâce au cuisinier Louis Ginouvès. Son succès est tel, que la paternité de ce plat est aussi revendiquée par la ville de Sisteron. Les amateurs de légende ne seront pas déçus car, les pieds et paquets auraient bel et bien des ancêtres marseillais. Ils auraient été offerts par Gyptis  à son futur époux Protis. A la suite de la coupe de vin, en gage d’amour, elle lui offrit des pansettes d’agneau roulées et farcies de chair et d’herbes aromatiques. Des siècles plus tard, les pieds furent rajoutés pour arriver à la recette actuelle.